01/10/2020

Réouverture de l’île de Nosy Be à Madagascar

news-main-reouverture-de-lile-de-nosy-be-a-madagascar.1601456163.jpg

La préparation de l’accueil des touristes bat son plein à Nosy Be, cette île paradisiaque située à 31 kilomètres au nord-ouest de Madagascar, qui compte bien retrouver ses visiteurs ! Elle rouvrira en effet ses frontières aux voyageurs internationaux à partir du 1er octobre prochain, comme annoncé début août par le Président de la République de Madagascar, Andry Rajoelina.

La sécurité sanitaire de la population locale et des visiteurs prime avant tout ; ainsi, des protocoles d’hygiène sanitaires adaptés à chaque métier du secteur ont été élaborés par l’Office National du Tourisme de Madagascar (ONTM), sur mandat du Ministère des Transports, du Tourisme et de la Météorologie (MTTM) et en partenariat avec la Confédération du Tourisme de Madagascar (CTM) et le Ministère de la Santé publique. Pour que la mise en œuvre des protocoles énoncés soit effective à tous les niveaux pour chaque filière du secteur touristique, une série de formations a été organisée du 2 au 15 septembre à Nosy Be à destination des responsables d’encadrement et du personnel (hôtellerie, restauration, et prestataires touristiques), ainsi que des travailleurs indépendants tels que les guides et chauffeurs de taxis, soit plus de 2500 personnes formées sur le terrain. L’engagement de la destination a été poussé jusqu’à la conception de 10 spots vidéo éducatifs de 2 minutes par métier pour faciliter l’apprentissage des protocoles par le personnel du secteur. Les opérateurs ayant participé aux formations ont signé une charte les engageant à respecter les protocoles, à apposer des affiches fournies par le Ministère du Tourisme sur les gestes barrière spécifiques au tourisme dans les chambres et espaces communs, et à faciliter les contrôles que les autorités vont effectuer pour vérifier le respect des engagements. La liste des adhérents est disponible sur https://madagascar-tourisme.com/fr/protocole-hygiene/.

D’autre part, et à l’initiative de son gestionnaire Ravinala Airport (partenaire d’Aéroports de Paris), l’aéroport de Fascène à Nosy Be bénéficie désormais d’espaces d’accueil des voyageurs plus étendus, afin de permettre aux passagers de respecter les distanciations sociales lors des formalités d’enregistrement ou de débarquement.

Pour sa réouverture au tourisme international, l’île de Nosy Be sera desservie par la compagnie aérienne Ethiopian Airlines, à raison de trois vols par semaine à compter du 1er octobre.

Les autorités locales ont défini un ensemble de mesures pour les voyageurs parmi lesquelles la nécessité de posséder un billet retour lors du débarquement, l’obligation de présenter à l’arrivée le résultat négatif d’un test PCR effectué 72h avant l’embarquement et la détention d’une puce téléphonique locale ou, à défaut, d’une puce internationale opérationnelle, pour faciliter les prises de contact. La réalisation d’un test PCR 72h avant le départ si le pays de destination au retour l’exige, est également proposée aux voyageurs.

Même si les déplacements se limiteront dans un premier temps à l’île de Nosy Be et ses archipels, les touristes ne se lasseront pas d’explorer la faune et la flore exceptionnelles des parcs nationaux terrestres - abris des fameux lémuriens endémiques - et marins, propices non seulement à la plongée mais aussi à diverses activités nautiques comme la pêche sportive, le kite ou le windsurf, la croisière à voile ou le snorkeling. Ils pourront profiter par ailleurs d’un farniente sur de longues plages vierges au sable fin, bordant une mer d’eaux turquoise. Réputée pour le parfum d’ylang ylang qui lui a valu son surnom d’île aux parfums, Nosy Be se veut être une véritable destination touristique sûre pour ses voyageurs.

Article source : https://frama.link/Y9bDtPH3

Login


Password forgotten?

Register

S'inscrire

Password forgotten?



Cancel